Baillestavy chapelle sainte anne col de Palmère

Baillestavy, Col Creu d'en Touron, ruine chapelle Ste Anne, col de Palomère

Distance en km

Dénivelés cumulés en m

Temps de marche 

Cotation IBP

Date de mise à jour

Caractéristiques de la randonnée

 

16

990

6h00

94

03/2018

 

Les citoyens de Baillestavy sont nommés les Baillestavyens et les Baillestavyennes. Baillestavy était composée de 94 habitants (2012).

 

 

0H00 Baillestavy parking (575m). Remonter la route D13 en direction du col de Palomère. Belle perspective sur le village.

 

 

0H05 Franchir un petit pont sur "la font de la Fresca" (615m) et remonter la route sur environ 200m.

Panneau''Pont ferro'', prendre à gauche une sente qui descend vers la rivière de la Lentilla.

 

 

0H10 Pont de fer  qui permet de franchir la riviére "Lentilla".

 

 

0H50 Ruines minières de Rabouillède (900m), 100m plus loin superbe puits à glace. Franchir une barrière pastorale.

 

 

1H20 Le sentier rejoint la piste. Continuer à monter face à vous. A environ 1030m passer sous la ligne électrique. Quitter la piste pour prendre à gauche une sente balisée Balisejaune40 qui grimpe dans la garrigue. La sente suit la ligne électrique.

 

 

1H30 "La Creu den Touron" avec son pylone et antennes à 1084m. Superbe panorama sur la chaîne du Canigou et toute la côte. En contrebas, E//SE, le village de La Bastide. Prendre à gauche au Nord pour faire un aller et retour jusqu'aux ruines de la chapelle Sainte Anne.

 

 

1H50 Col de Monportell (1182m). Continuer la rude grimpette au Nord.

 

 

2H20 Ruines de la chapelle Sainte Anne ( 1347m). Superbe panorama. Poursuivre vers l'éminense rocheuse au Nord.

 

 

2H35 Borne IGN (1340m). Retour à la chapelle.

 

 

2H50 Ruines de la chapelle Sainte Anne ( 1347m). Redescendre jusqu'au col de La Creu d'En Touron et poursuivre.

 

 

3H30 "La Creu den Touron" (1084). Continuer au S/SE vers le col le col de Palomère.

 

 

3H50 Les Espinassets (1175m). A l'Est le village de La Bastide. Descendre au Sud.

 

 

4H00 Col de Palomère (1036m). Prendre immédiatement à droite à 180° le GR de pays balisé qui descend agréablement dans la hêtraie vers O/N/O.

 

 

4H15 Franchir un ruisseau (880m) "Le Ravin de Ponsy".

 

 

4H25 Piste (875m). Prendre à droite sur 100m puis quitter la piste pour prendre le sentier balisé à droite qui descend.

 

 

4H45 Traverser la passerelle en bois (740m) sur la rivière "La Lentilla" et monter vers la route.

 

 

4H45Route D13 (752m) et panneau " Baillestavy-3,8km". Descendre la route vers la droite sur environ 700m. Dépasser la borne routière D13 - 27, puis une ruine à droite (748m)

 

 

4H55 Quitter la route (panneau " Cortal Riu Roig - 748m") pour prendre le sentier qui grimpe au NO vers Ballestavy.

 

 

4H57 Croisement (759m) avec le sentier qui mène à Valmanya. Continuer tout droit NO.

 

 

5H35Croisement en patte d'oie (675m). Continuer à descendre au NO et franchir le ruisseau " Correc de Fresca".

 

 

6H00 Baillestavy.

Histoire

Exploitation du fer à Baillestavy

 

Sur les contreforts nord-est du Canigou, la commune de Baillestavy renferme de nombreux vestiges de métal­lurgie du fer (crassiers), surtout antiques, ainsi que plusieurs mines de fer, mais connues seulement pour leur activité mo­derne .

L’inven­taire archéologique actuel retient 37 sites liés à la métallurgie et à l’extraction mi­nière . Parmi ces sites se trouvent 8 ferriers (3 antiques), 25 mines et 6 fauldes (aires de charbonnage).

L’activité sidérurgique est signalée pour la première fois à la fin du XIVe s. quand les frères Faure sont cités comme « fferaterios et regentes Molinam fferreream de Vallis de Stavia » (Alart, 1880), donc tenanciers de la « Farga ». Il s’agit proba­blement d’une forge hydraulique située sur la rive droite de la Lentillà connue sur le cadastre au lieu-dit « la Farga »

Dès le XIXe siècle, des textes et des plans font référence à plusieurs sites mi­niers dans la commune de Baillestavy, textes dans lesquels sont mentionnés des travaux anciens.


 

Le crassier de Saint-André de Baillestavy

 

Situé sur la rive gauche de la Lentillà, c'est le site de réduc­tion du fer le plus étudié à ce jour. Sa dénomination est issue de l’église romane bâtie sur le crassier et datée dès le Xe s. de n.è.

Mentionné comme très ancien, ce crassier a été daté précisément par les fouilles menées de 1986 à 1994. Les sondages réalisés à l’intérieur et à l’extérieur de l’église ro­mane, contre le mur nord du cimetière où subsiste un bâtiment en forme de fer à cheval d’époque médiévale, apportent une évaluation de l’étendue et du volume du ferrier estimé à environ 15.000 m3.

Les couches de comblement (contenant scories, terre cuite, charbons de bois, fragments de tuyères, des fragments de parois de fours) en stratigraphie inversée qui ceinture le bâtiment médiéval a livré une quantité importante de céramiques antiques qui situent le fonctionnement du site métallurgique antique entre la fin du IIe siècle av. J.-C. et le milieu du Ier siècle de n. è.

En 1998 est mentionné la découverte de deux bas fourneaux de ré­duction de minerai, un pris dans la fon­dation du mur et l’autre préservé, mais ils n’ont pas été fouillés ni étudiés lors de leur découverte.

 

 

Téléchargement de votre itinéraire en PDF

  • Nom du fichier : Ballestavy,Creu d'en Touron, ste Anne,Palomere
  • Taille : 49.29 Ko

Ballestavy,Creu d'en Touron, ste Anne,Palomere Télécharger

IGN Top 25 carte 2349 ET

Téléchargement GPS

Logo open 1

Accés au départ de la randonnée

Diaporama

Baillestavy

Puit à glace

Ruine Ste Anne

Valmanya

Depuis Ste Anne

Col de Palomère

Pont de Baillestavy