Catllar Saint Jacques de Calahons

Catllar, Saint Jacques de Calahons, Roc de la Rondola, cortal d'en Raurel, Serramadors, Carrière

Distance en km

Dénivelés cumulés en m

Temps de marche 

Cotation IBP

  • Date de mise à jour

Caractéristiques de la randonnée

11

550

3h15

59

03/2018

 

0h00 Parking, se diriger vers le fond du parking où se trouve un tableau représentant les chemins de randonnées proposés par l'association El Amics de Catlla. Prendre la rue vers le village, traverser la rue principale et se diriger vers l'église Saint André, Chemin de Ballauri.

 

0h03 On arrive sur la place de la république et à l'église. On descend la rue de la Coume, on laisse sur la gauche un ancien lavoir pour traverser le petit pont sur un affluent de la rivière La Têt.

 

0h06 On trouve un panneau, sentier des cabanes et saint Jacques qu'il faut suivre. On remonte une rue

 

0h08 Route D24. Prendre à droite et immédiatement à gauche le chemin de Saint Jacques de Calahons.

 

0h12 GPS=31T 0452828/4720567 (370m). Franchir le petit canal d'irrigation et continuer à droite, Chapelle Saint Jacques de Calahons, balise J

 

0h25 Ignorer le sentier de droite qui file vers les Cabanes pour continuer tout droit au Nord. Un peu plus haut on ignore à gauche le sentier de la boucle des Cabanes

 

0h27 Quitter l'itinéraire balisé J pour continuer face à vous au N/NO, balise croix J. On monte en suivant un muret en pierres sèches.

 

0h33 Intersection de sentiers GPS=31T 0452737/4721477 (540m), continuer à droite chemin Saint Jacques, balise J, on dépasse le Pic Jauger.

 

0h36 Intersection de sentiers (feux et grillades interdits), continuer face à vous vers Saint Jacques, dépasser un oratoire et poursuivre sur un joli sentier entre des murette en pierre et les chênes verts.

 

0h44 Traverser le ruisseau de Sant Jaume et monter vers la chapelle.

 

0h46 Église Saint Jacques de Calahons (551m). Prendre la piste à gauche du point pique nique et du point d'eau. Un peu plus haut à l'intersection, on continue sur la piste

 

0h49 Attention: GPS=31T 0452879/4722135 (550m), quitter la piste pour prendre à droite le sentier balisé J qui monte entre des murette en pierre dans ''el Bosc de la Pastora''.

 

0h51 Orri à gauche du sentier et superbe panorama sur Prades la chaîne du Canigou et l'église Saint Jacques de Calahons. Un peu plus loin un autre orri, le sentier continue, balise J. Un peu plus haut on suit la direction Les Cabanes.

 

0h56 Dépasser un orri à gauche

 

0h58 Nouvel orri

 

1h03 Crête (600m) avec face à vous le Pic de Baux. Remonter la piste à gauche au N/O

 

1h08 Quitter la piste pour prendre le sentier balisé J qui monte à droite dans Les Teixonères

 

1h16 Quitter le sentier pour monter sur la proéminence rocheuse à gauche.

 

1h18 Sommet (707m)et panorama à 360°. redescendre chercher le sentier ;

 

1h24 On rejoint la route D619 de Sournia, Panneau Parc Naturel Régional (703m). On continue en face en suivant la direction Dolmen du Pla de l'Arca, 2h45.

 

1h30 Attention : le sentier file à droite en épingle.

 

1h34 Piste que l'on suit à gauche au S/O

 

1h36 Cortal ruiné d'en Raurel et joli orri. Un peu plus haut il y a une autre ruine à gauche de la piste. On continue la piste à droite.

 

1h40 Attention : Passage canadien, quitter la piste pour partir à gauche plein Sud en suivant la clôture dans ''el Garrollar''. On laisse à droite une grande ruine. Un petit détour sur la droite pour découvrir un grand orri.

 

1h46 Replat herbeux et balise J. Faire quelques mètres à droite en suivant la clôture pour découvrir le petit dolmen des Arcas 1 , GPS=31T 0452123/4722930

Ensuite il faut franchir la clôture et se diriger vers le grand cairn. Entre la clôture et le cairn on trouve un second dolmen Arcas 2, GPS =31T 0452149/472293

 

1h48 Grand cairn et un troisième dolmen Arcas 3 , GPS=31T 0452240/4722900. Descendre ensuite plein sud face au Canigou.

 

 

2h03 On rejoint la route D619. Prendre à gauche sur 20m et quitter la route pour descendre à droite au S/E le sentier des cabanes.

 

2h05 Couper une piste et continuer face à vous au SE ensuivant les balises J. Un peu plus bas on trouve un joli orri un peu à gauche de la clôture.

 

2h07 Piste que l'on suit à gauche, on traverse le correc de Sant Jaume.

 

2h11 Intersection commune, GPS=31T 0452879/4722135 (550m). On prend à droite, S/SO la sente balisée J

 

2h13 Promontoire rocheux et lieu dénommé ''Tombe de l'ermite''.

 

2h15 Attention : Intersection de sentiers (ignorer le panneau cabanes à gauche) Prendre le sentier de droite repéré par une croix J. Faire 20m et à la bifurcation il faut suivre la sente branche de droite.

 

2h18 On dépasse un Orri et une ruine un peu plus loin.

 

2h21 Grand orri à droite.

 

2h22 Piste que l'on suit à gauche, c'est la Cami del l'Engadoc. Quelques mètres plus loin la sente balisée J descend à droite au Sud face au Canigou.

 

2h26 Un peu à l'écart du sentier il y a un joli orri.

 

2h28 Un peu plus bas un autre orri en bordure du sentier.

 

2h32 Intersection commune de sentiers GPS=31T 0452737/4721477 (540m). Prendre à droite le sentier qui descend.

 

2h36 Encore un orri. Peu après on découvre Catllar en contrebas.

 

2h41 Ancienne carrière 

 

2h43 Ruine

 

2h58 Attention GPS= 31T 0452741/4720794 (390m), quitter le sentier balisé pour descendre à droite vers Catllar. Un peu plus bas au croisement de sentiers, on prend à droite.

 

3h00 Canal d'irrigation, on continue à gauche en suivant le canal.

 

3h04 Intersection commune, GPS=31T 0452828/4720567 (370m). Quitter le canal d'irrigation pour descendre la rue cimentée.

 

3h07 On retrouve la route D24, on continue à droite et on franchi le pont. Prendre ensuite la première à gauche vers l'église St André.

 

3h15 Parking

 

Histoire

 

Provenance du site de Catllar, http://www.catllar.fr/

 

 

A l’époque préhistorique, déjà des hommes vivaient à Calahons. Trois petits dolmens, les Arcas, témoignent de cette présence. La découverte dans l’un d’eux, par J. Abelanet, de pointes de flèches en silex blond, de deux perles en schiste, d’une callaïs (pierre vert•bleu) ainsi que d’un petit vase en forme de louche avec manche court et large, percé de deux trous, permet de dater cette occupation du lieu entre 3500 et 2500 av. J.C.
En 968, un privilège du pape Jean XII en faveur du monastère Saint ­ Michel et Saint­ Germain de Cuixa confirmant la possession de la villa de Catllà mentionne parmi les limites de son territoire : in ipsa archæ de Casalono. Il s’agit de la première mention de Calahons. Casalono vient de casa=hutte, maison. On trouve ensuite « Chasalons » au XIe siècle, « Calahons » au XIIIe, puis « Calaons ou Calahons » à partir du XVIIe siècle. Notons à ce sujet l’existence sur la rive droite escarpée du torrent de Sain t ­ Jacques, face à la chapelle, d’un lieu­ dit « els casals » où on distingue encore des restes de murailles.


 

La chapelle Saint ­Jacques

Il faut attendre 1225 pour apprendre l’existence d’une église Saint ­ Jacques dans ce hameau de Catllà. A cette date, Pierre, abbé de Cuixa fait donation au bienheureux Jacques de Calaons et aux frères et sœurs de ce lieu d’un sol inculte sis aux abords de l’église Saint-Jacques.
Au XIVe siècle, cette église est le siège d’un prieuré dépendant de Saint ­ Michel de Cuxa (1300, ecclesia sancti Jacobi de Casalonibus). En 1545 on trouve mention d’un cimetière.
En 1654 il y a encore un prieur de Calahons, Don François Calvo. Mais en 1688, l’église est citée en tant qu’ermitage du Conflent par J. Jocavell (ermita de Sant Jaume de Calahons).
Le 30 mai 1775, Joseph­ Antoine­ François ­Jérôme de Réart, abbé de Cuixa, visite l’église et signale que le toit est en très mauvais état et qu’il doit être réparé sous peine d’interdiction de cette chapelle. Il ordonne de faire un plafond à la voûte à l’endroit du sanctuaire, de détruire la cave de l’ermite et de réparer sa maison .


 

Eglise saint André

 

C’est l’église paroissiale dont la partie romane a été agrandie au XVIIe s. Elle renferme huit retables baroques classés au titre des Monuments Historiques, de nombreuses statues des XIIIe, XIVe, XVe, XVIe, XVIIe et XVIIIe s., classées pour la plupart, et enfin deux toiles d'Antoine Guerra.

Il y eut 3 églises successives à Catllar.

* La première rattachée à l’abbaye de St Michel de Cuxa est mentionnée dès 948.

* Puis au XIIe siècle,  une nouvelle église romane est construite dont certaines parties subsistent encore. Il s'agit de la partie sud de l’église actuelle.

De l’extérieur, on peut encore voir des éléments restant de la construction romane : la façade sud et la clocher sur lequel on peut voir des arcatures aveugles et des lésènes. Enfin, le chevet de l’église romane est également décoré d’arcatures aveugles.

 

Enfin la 3eme église est construite à partir de 1662 perpendiculairement à l’édifice roman et la Croix gothique de l’ancien cimetière de Catllar restaurée par la Fondation du Patrimoine

 

 

Téléchargement de votre itinéraire en PDF

  • Nom du fichier : Catllar, Saint Jacques de Calahons, Roc de la Rondola, cortal d'en Raurel, Serramadors, Carrière
  • Taille : 42.99 Ko

Catllar, Saint Jacques de Calahons, Roc de la Rondola, cortal d'en Raurel, Serramadors, Carrière Télécharger

IGN Top 25 carte 2348 ET

Téléchargement  GPS

Logo open 1

 

Accés au de la randonnée

Diaporama

Catllar

St Jacques de Calaons

Sur le chemin

St Jacques de Calaons et Canigou

Dolmen des Arcas

Le Canigou et Prades

Orri

Eglise St andré

Callar